1 800 461-5053 | Service à la clientèle | Magasins | Ateliers/Salons | Inscrivez-vous | Ouvrir une session | Mon profil | Pays/Langue  | Choisir mon magasin | EN
Panier (0)
 
 
NOUVEAUTÉS
Travail du bois
Maison et jardin
Quincaillerie
Festool
Cadeaux
 
CARTES-CADEAUX
Acheter
Voir votre solde
 
PUBLICATIONS
Catalogues en ligne
Demande de catalogues
Application bibliothèque
Infolettres
Magasinage rapide
 
LISTE DE SOUHAITS
Ma liste de souhaits
Répertoire des listes
 
SERVICE À LA CLIENTÈLE
Vos commandes
Livraison
Garantie
Retours
Aide
 
L'ENTREPRISE
À propos de nous
Carrières
Magasins
Ateliers/Salons
Confidentialité
Sécurité
Conditions d'utilisation
Pour nous joindre
Groupe consultatif
 
 
Lee Valley 40 ans
 
 
Lee Valley - Facebook Lee Valley - Twitter Lee Valley - YouTube Lee Valley - Pinterest




 
 
Bien qu'il souhaitait démarrer un commerce de détail voué à la vente d'outils pour le travail du bois, Leonard Lee a commencé par vendre un article plutôt inusité : un ensemble pour poêle-tonneau. À ses yeux, par contre, cela n'avait rien de nouveau. Enfant, il avait fréquenté une école primaire à classe unique, dans le village de Algrove, en Saskatchewan, dont la seule source de chaleur durant les rudes mois d'hiver était un poêle-tonneau, non blindé, où brûlait du peuplier.
 
M. Lee (deuxième à partir de la gauche, avec les mains dans les poches) devant son école primaire à classe unique.
 
Ayant grandi dans une maison en bois rond sans électricité ni eau courante, M. Lee et ses frères ont appris à se débrouiller. Sous la direction de leur père, menuisier et agriculteur, ils ont bâti de nombreuses structures, notamment des greniers, des granges et des poulaillers. « Ma formation [agricole] rudimentaire m'a tout de même beaucoup servi plus tard dans la vie », déclarait-il dans un discours en 2012. « Elle m'a permis de convertir mon passe-temps préféré, le travail du bois, en entreprise. »

Après avoir travaillé au gouvernement fédéral pendant de nombreuses années, M. Lee a choisi de réorienter sa carrière à l'âge de 39 ans. « On est forcément plus heureux dans la vie lorsqu'on fait un travail que l'on aime », disait-il lors d'un autre discours. « La nature du travail devrait toujours l'emporter sur le salaire. Si vous aimez votre travail, vous serez plus créatif. »

Il a donc exploité les compétences en recherche commerciale qu'il avait acquises au sein du Service extérieur canadien pour mener une étude approfondie du marché canadien du travail du bois. Il a ensuite procédé à un test de marché en publiant des offres d'ensembles pour poêle-tonneau dans des publications agricoles hebdomadaires. « Ce n'était pas le chemin le plus facile, mais la stratégie qui a porté fruit, finalement », avait-il affirmé lors d'une entrevue avec la revue Canadian Woodworking & Home Improvement.
 
M. Lee, devant un poêle-tonneau assemblé.
 
Avec l'aide de sa famille, il a ainsi commencé à vendre le premier produit Lee Valley : un ensemble pour poêle-tonneau. L'ensemble était destiné à transformer un baril de 45 gallons à paroi épaisse « en poêle à bois, pour chauffer votre maison, votre atelier, votre remise à machinerie ou votre chalet », pour citer l'une de ses publicités originales. Bien alimenté, un poêle-tonneau peut chauffer pendant 8 à 12 heures en répandant une douce chaleur, si le tirage est bien réglé. La majorité des pièces étaient fabriquées par la fonderie Findlay Foundry Ltd., située à Carleton Place, en Ontario (juste à l'ouest d'Ottawa), une entreprise renommée pour son savoir-faire.

Trois ensembles étaient offerts et, selon le bon de commande original, « un novice [pouvait] assembler n'importe quel ensemble en une soirée, en suivant les instructions ». Les clients pouvaient se procurer le modèle de base, mais celui à garde-feu était recommandé dans les endroits où les étincelles, qui jaillissaient parfois lorsque le régulateur de tirage était ouvert, pouvaient s'avérer dangereuses. Ce modèle était également recommandé « pour ceux qui aiment s'enfoncer dans leur berceuse, les pieds sur le garde-feu, pour contempler la flamme ». Le modèle à « dessus plat » comprenait tous les éléments du modèle de base, un garde-feu et deux tablettes de 6 po x 24 po pour « ceux qui pourraient vouloir y faire fondre de la neige dans une cuve, y garder chaud un pot de colle (dans l'atelier), ou y laisser mijoter le café ou le vin épicé pendant qu'ils s'enfoncent confortablement dans leur chaise, les pieds sur le garde-feu.
 
Notre bon de commande original, qui présentait la garantie Lee Valley.
 
Pour M. Lee, une garantie exceptionnelle constituait l'une des philosophies fondamentales de l'entreprise. Chaque ensemble bénéficiait de la garantie de Lee Valley : garantie à vie contre toute défectuosité; remboursement du plein montant, y compris les frais de retour et d'envoi, dans les 21 jours suivant l’achat, peu importe la raison. La politique de retour a par la suite été étendue à 90 jours.

« Je n'ai connu que deux seuls domaines dans ma vie : l'agriculture et le gouvernement », confiait M. Lee à la revue Canadian Woodworking & Home Improvement. « Mais, pour réussir en affaires, il suffit d'user de bon sens. » Il affirmait que tout ce dont on avait besoin de savoir pour réussir dans ce domaine nous a été enseigné à un très jeune âge, c'est-à-dire être honnête, ne pas renier ses principes et, plus important encore, ne pas justifier ses actes d'après les principes de ses compétiteurs, tenir parole, être loyal, traiter les autres – qu'ils soient clients, employés ou fournisseurs – comme on aimerait être traité et suivre son instinct plutôt que d'obéir à d'obscurs calculs.

Quarante ans plus tard, ces valeurs continuent de servir les intérêts de l'entreprise.
 
 


ACCUEIL  |  TRAVAIL DU BOIS  |  MAISON ET JARDIN  |  QUINCAILLERIE  |  FESTOOL  |  CADEAUX
3
© Copyright 2009 à 2019 Lee Valley Tools Ltd. et Veritas Tools Inc. Tous droits réservés.