Lee Valley & Veritas
Infolettre – Travail du bois
 
  Volume 2, numéro 4 – mars 2017    
 
Boîte de rangement pour bois de placage

Lorsque j'ai reçu le bois de placage que j'avais commandé, il était emballé dans une boîte en carton de 18 po x 18 po x 2 po et je me suis dit que ces magnifiques pièces de bois méritaient mieux. J'ai donc décidé de leur fabriquer une boîte de rangement. Puisque mon sous-sol est plus humide que les autres pièces de la maison, j'ai négocié la permission de les ranger sous le canapé du salon. La boîte devait donc respecter certaines dimensions, en plus d'être jolie. Étant donné que l'espace libre sous le canapé est haut de 2 po, comme l'emballage en carton, ma boîte devait être plus mince et plus grande que ce dernier. Une fois terminée, la boîte mesure 20 po x 28 po x 2 po.

Les côtés sont faits de contreplaqué de bouleau de 3/4 po, tandis que le dessus et le fond de la boîte sont en MDF de 1/4 po, plus dur et plus stable, pour éviter qu'ils se courbent sous le poids. Après avoir refendu les côtés à 1 1/2 po de largeur et les avoir taillés de la bonne longueur, j'ai dégagé des feuillures pour les joindre.

J'ai façonné les feuillures sur le banc de scie en effectuant plusieurs passes à l'aide d'une lame simple et de mon chariot de tronçonnage maison. Ce genre de chariot, qui garde les doigts éloignés de la lame, est très sécuritaire. Pour établir la largeur de la feuillure (qui correspond à l'épaisseur des côtés), j'ai aligné une des pièces sur le côté éloigné de la lame. Comme le montre la première photo, cela m'a permis de fixer précisément une butée au chariot à l'aide d'un serre-joint. La deuxième photo illustre bien ce montage. Notez que mon chariot de tronçonnage possède trois traverses. La plus proche sert de poignée pour déplacer le chariot. Celle du milieu sert d'appui pour les pièces à façonner et de support pour les butées, tandis que la plus éloignée sert de lien entre les pièces de la base.

 
Ajout de la butée sur la traverse du milieu	  Chariot de tronçonnage avec ses trois traverses
 

J'ai ajusté la hauteur de la lame à 1/2 po, soit environ les 2/3 de l'épaisseur des côtés courts. Pour être plus efficace, j'ai enserré les deux côtés longs ensemble, puis j'ai dégagé les feuillures en plusieurs passes à partir du bout des pièces et jusqu'à ce que celles-ci atteignent la butée. En maintenant ainsi les deux pièces côte à côte, je n'ai eu que deux feuillures à façonner.

 
Côtés longs façonnés ensemble   Feuillure terminée
 
Serrage sur la table d'assemblage maison   Pour coller et serrer ces pièces étroites, j'ai utilisé ma table d'assemblage. La base, tout comme les côtés qui forment un angle de 90° parfait, est en mélamine pour que la colle n'y adhère pas. Le contour compte plusieurs fentes pour y loger des serre-joints aux endroits appropriés. Puisque les côtés de la boîte seront refendus dans le sens de la longueur pour séparer le couvercle de la boîte, je n'ai utilisé que de la colle. La solidité des joints sera assurée par le dessus et le dessous de la boîte, qui seront collés ultérieurement.
 
Ajout d'un séparateur   Pour loger les pièces de placage plus étroites et compenser l'épaisseur réduite de la boîte, j'ai façonné une rainure sur les côtés longs afin d'y loger un séparateur amovible. J'ai façonné les rainures à l'aide de ma scie radiale. J'aurais pu utiliser une toupie et un guide, mais l'opération aurait été plus longue.
 

Puisque les côtés de la boîte seront refendus pour former le couvercle, j'ai seulement utilisé de la colle et quelques clous de 5/8 po pour fixer le dessus et le dessous aux côtés. Les clous empêcheront le dessus et le dessous de se déplacer pendant que la colle sèche.

Après avoir encollé les deux faces, j'ai surélevé la boîte sur des supports improvisés et placé des pinces de serrage à ressort tous les 6 po. Mes supports improvisés étaient constitués de baguettes de chêne de 1/4 po installées sur des blocs Bessey KB. La boîte étant fermée de tous les côtés, j'ai laissé reposer le tout pendant une nuit pour laisser à la colle le temps de sécher.

 
Encollage du dessous   La boîte enserrée pendant le séchage
 
Semelle maison pour affleureuse   Pour égaliser le pourtour supérieur et inférieur de la boîte, j'ai utilisé une affleureuse munie d'une mèche à affleurer montée sur une semelle de Plexiglas®, qui assure une plus grande stabilité pendant le travail de finition ou de façonnage des rebords. Les deux gros goujons qui servent de poignées assurent une meilleure maîtrise de l'outil et rendent son maniement plus sécuritaire.
 
Séparation du couvercle et de la boîte   Pour séparer le couvercle de la boîte, j'ai ajouté un guide auxiliaire haut au guide parallèle du banc de scie. L'usage d'un poussoir maintient la boîte contre le guide et assure une coupe bien droite. La lame devrait être à peine plus haute que 3/4 po, soit l'épaisseur des côtés. Les côtés longs sont coupés en premier.
 
Coin maintenant l'écartement   Pour refendre le premier côté court, insérez des coins entre les côtés longs préalablement coupés, comme le montre la photo. Ces coins empêcheront la boîte de se resserrer sur la lame, ce qui constituerait un danger. Cela évitera également que la lame laisse des marques sur les rebords. Sur cette photo, on remarque que l'élévation de la lame a été ajustée en conséquence pour la refente des côtés.
 
Pour refendre le deuxième côté court, répétez le même processus, mais en ajoutant un coin au côté court opposé, ainsi qu'une pince de serrage à ressort pour éviter que les deux parties de la boîte ne se séparent en fin de coupe et soient endommagés par la lame.
 
Ponçage des arêtes   Après avoir séparé les deux côtés de la boîte, poncez les coupes et adoucissez les arêtes vives. Si la colle a laissé des coulisses l'intérieur de la boîte, utilisez un racloir d'ébéniste pour les enlever. Assurez-vous également de retirer la colle durcie dans les rainures pour faciliter la mise en place du séparateur.
 
Installation de la charnière   Après avoir appliqué le fini à l'intérieur et à l'extérieur – j'ai utilisé trois couches de laque –, installez une charnière à piano. Cette charnière longue empêchera l'arrière de la boîte de se courber. Ajoutez deux loquets à l'avant pour fermer la boîte et la maintenir droite. Au moment d'installer la charnière, insérez quelques feuilles de entre les deux côtés papier pour maintenir le bon écart entre ceux-ci et assurer ainsi le bon fonctionnement de la boîte.
 
Perçage des trous pour l'installation de la poignée   Au moment de percer les trous pour la poignée, placez une pièce martyre du côté intérieur de la boîte pour prévenir la formation d'éclats. La poignée doit être installée sur la partie inférieure boîte, mais rien ne vous empêche d'en poser une autre sur le chant du couvercle. En regardant la photo de plus près, vous pouvez apercevoir, derrière le serre-joint, le séparateur dont les coins sont arrondis pour dégager les côtés du couvercle.
 
Et voilà. Une jolie boîte pratique pour ranger votre bois de placage et le maintenir bien à plat. Avant de la remplir, laissez la boîte ouverte pendant quelques jours afin que le fini puisse sécher complètement. Le bois de placage tolère mal l'humidité!
 
Boîte assemblée   Rangement pour bois de placage
 

Ce projet agréable se révèle une excellente façon d'apprendre ou d'améliorer ses habiletés d'ébéniste. Travaillez sécuritairement.

Texte et photos : Serge Duclos

Lorsqu'il a acquis sa première maison, il y a 40 ans, Serge Duclos s'est mis à la menuiserie. Il a vite réalisé que travailler le bois était un moyen de se détendre et d'évacuer le stress lié à sa profession dans les ressources humaines. Depuis qu'il a pris sa retraite en 2004, Serge s'adonne à son passe-temps et rédige un blogue bilingue sur ses projets, ses conseils et ses techniques de bricoleur. On peut consulter le site à l'adresse http://atelierdubricoleur.wordpress.com

 
 
 
 
     
Services aux abonnés :
Abonnement | Politique de confidentialité | Numéros antérieurs