Description

Cette petite pince s'avère très efficace pour enlever les opercules des contenants de boissons gazeuses, de nourriture ou de médicaments. Ce type d'opercule est presque impossible à enlever autrement qu'en le défonçant à l'aide d'un couteau pour ensuite le retirer en morceaux. Cette façon de faire laisse souvent des résidus le long du goulot, empêchant le bouchon de bien sceller le contenant après la première ouverture.

L'extrémité effilée de cette pince présente des mâchoires capables d'agripper fermement n'importe quel opercule. Les branches se verrouillent à l'aide de crémaillères afin de maintenir la pression jusqu'à ce que l'utilisateur les déverrouille. Une fois verrouillée sur l'opercule, la pince s'emploie comme la clé d'une boîte de jambon en conserve. Il suffit de tourner la pince pour que l'opercule s'enroule autour de celle-ci. L'opercule est libéré lorsque la pince est déverrouillée.

Certains d'entre vous doivent se demander pourquoi nous n'appelons pas cette pince par son nom : pince hémostatique. En fait, nous pourrions aussi l'appeler « pince pour enlever les hameçons », « pince de serrage pour le modélisme » ou même « pince pour emballer des colis », puisqu'elle est très efficace pour tenir les rubans en place pendant qu'on y fait une boucle. Quant à leur utilisation en chirurgie, nous pensons qu'il existe autant de médecins fervents de pêche à la mouche qui se servent d’une telle pince à la pêche que dans la salle d’opération.

Articles Connexes

Frais d’expédition supplémentaires